TÉLÉVISION MOBILE PERSONNELLE : Les chaînes indépendantes devront encore attendre

28 mai 2008

Le CSA a publié hier le nom des 13 chaînes privées retenues pour la diffusion de services de Télévision Mobile Personnelle (TMP).
Le SIRTI prend acte de cette sélection, qui préfigure le lancement de la TMP.
Le syndicat des opérateurs audiovisuels indépendants regrette qu’aucun des
projets présentés par ses adhérents n’ait été retenu par le CSA sur ce nouveau support de diffusion, en particulier parmi ceux présentés par des chaînes ayant démontré leur intérêt et leur viabilité sur le câble et le satellite.
La sélection du CSA privilégie les chaînes « historiques » et celles déjà bénéficiaires d’une autorisation en Télévision Numérique Terrestre, éditées par les principaux groupes qui tendent à concentrer la quasi-totalité des canaux de diffusion.
L’entrée dans la sélection d’un opérateur de télécommunications et d’un
réalisateur de cinéma ne sauraient constituer un gage de diversification pour le secteur de la télévision ou une garantie d’originalité de contenus suffisants pour assurer le succès de ce nouveau média.
Les espoirs du SIRTI et des chaînes indépendantes se reportent sur la seconde vague d’appels aux candidatures envisagée pour 2009, pour laquelle le Président du CSA a fait savoir qu’il envisageait une plus grande ouverture notamment à des formats plus innovants.
Sans attendre, le SIRTI en appelle au CSA et aux pouvoirs publics pour que
s’engage une réflexion sur la place des Petites et Moyennes Entreprises dans le secteur de l’édition et de la diffusion télévisuelle. Le SIRTI estime infondée l’opinion dominante selon laquelle pour accéder à la diffusion hertzienne en France il serait indispensable d’être adossé à un grand groupe et de s’engager à perdre des millions d’euros par dizaines pour commencer. Cette opinion dominante joue, à chaque appel aux candidatures, un effet d’élimination des dossiers indépendants les plus sérieux.