Télévision du futur : Laissez vivre les chaînes indépendantes

30 janvier 2007

Monsieur le Ministre,

Mesdames, Messieurs les Députés,

Le SIRTI, le syndicat qui rassemble les rares chaînes de télévision audiovisuelles indépendantes, en appelle solennellement à vous alors que débute le débat à l’Assemblée Nationale sur le projet de loi dit « télévision du futur ».

Cet appel est un appel au secours : les chaînes indépendantes sont les oubliées de ce projet de loi. S’il est adopté en l’état, elles risquent purement et simplement de disparaître des écrans de la télévision du futur.

A côté des chaînes « bonus » attribuées aux chaînes nationales analogiques, des favoritismes réservés aux « nouveaux entrés » de la TNT (trois groupes industriels en tout et pour tout), les chaînes indépendantes ne demandent pas grand chose.

Ce qui peut préserver l’existence des chaînes indépendantes et préparer un paysage réellement concurrentiel et pluraliste, c’est une simple mention des chaînes indépendantes, afin que les éditeurs indépendants qui ne bénéficient pas de tous ces avantages aient une chance de voir demain leurs projets sélectionnés sur les nouveaux supports de la télévision numérique.

Cette possibilité est donnée par plusieurs amendements déposés par des Députés. Nous invitons chacun, au delà des clivages partisans, à adopter enfin une disposition qui donne aux chaînes indépendantes des raisons d’espérer et de poursuivre leurs activités d’éditeurs.