Les TV locales subiront la dénumérotation décidée par le CSA

23 octobre 2012

Le juge des référés du Conseil d’Etat a rejeté ce jour la demande de suspension de la décision du CSA privant les chaînes locales de leurs numéros sur la TNT (numéros 20 et suivants) pour les attribuer aux 6 futures chaînes thématiques devant émettre en HD dès le 12 décembre prochain.
Le SIRTI prend acte avec regret de la décision du juge des référés.
Ainsi, la voie est libre pour la dénumérotation des chaînes locales. Leurs numéros viendront donc comme cadeaux supplémentaires du CSA à des chaînes thématiques HD, elles-mêmes offertes par le CSA à des grands groupes de communication.

L’allumage des émetteurs des nouvelles chaînes s’étalera sur deux ans, et requerra de la part des téléspectateurs équipés en TNT HD qu’ils procèdent à une nouvelle initialisation de leurs téléviseurs. Quant aux foyers qui ne sont pas équipés en TNT HD, ils ne recevront tout simplement pas les nouvelles chaînes et auront à la place des « écrans noir », et ils devront avoir l’idée d’aller chercher plus loin dans la numérotation leurs chaînes locales.

Dans la confusion que cette situation va créer, les chaînes locales repoussées dans la numérotation vont perdre de l’audience, de la visibilité, et des recettes de la part de leurs annonceurs. Elles sont mises en danger sciemment par le CSA alors que la situation de beaucoup d’entre elles est fragile.

Le CSA met ainsi des acteurs indépendants de l’audiovisuel dans le cadre d’une précarité maximum de leurs numéros, de leurs fréquences, de leurs autorisations d’émettre et de leurs conditions d’exploitation.

Le juge des référés du Conseil d’Etat n’y a pas vu d’illégalité manifeste. Ce résultat pose pourtant, de manière éclatante, la nécessité d’une réforme profonde et rapide de la régulation de l’audiovisuel et de l’autorité qui en a la charge.