Durcissement des quotas francophones : mobilisation des radios indépendantes

23 septembre 2015

Les radios indépendantes se mobilisent contre l’amendement adopté dans la nuit du 16 au 17 septembre visant à durcir le dispositif des quotas francophones.

Si ce projet est définitivement voté, les 10 titres français les plus joués par une radio seront plafonnés dans la prise en compte des quotas rendant donc un peu plus complexes au quotidien vos choix de programmation et remettant en cause la liberté éditoriale des radios musicales.

Cette mesure qui porte gravement atteinte à la liberté éditoriale des radios, est dictée non pas par un souci de la défense de la chanson française mais par des intérêts bien compris de l’industrie du disque qui cherche à détourner les auditeurs de leurs radios gratuites pour les diriger vers des plateformes payantes et dont ils sont, pour les plus importants d’entre eux, par ailleurs actionnaires.

Déjà, les radios sont soumises, depuis 1994, à des quotas de diffusion de titres francophones, qui peuvent aller de 35 à 60% qui sont devenues des contraintes inadaptées et obsolètes, voire disproportionnées, au regard d’une production francophone délaissée par les producteurs, et d’un environnement concurrentiel dont le numérique a profondément bouleversé les équilibres. 

+ d’infos très prochainement 

A lire / Les ECHOS : Quotas de chansons françaises : les radios vent debout contre un durcissement des règles