Le SIRTI propose d’encadrer la fusion CanalSat/TPS

11 avril 2006

Le SIRTI, qui représente les chaînes* de télévision indépendantes du cable et du satellite, a remis sa contribution au Ministère de l’économie et des finances, dans le cadre de la procédure initiée par le projet de fusion entre Canal Satellite et TPS.

Le SIRTI préconise une série de mesures destinées à garantir l’existence et le développement des chaînes indépendantes à l’égard du nouvel ensemble concentré. Il n’est pas de véritable pluralisme sans diversification des opérateurs audiovisuels.

Le consortium qui sera créé par la fusion des deux bouquets satellitaires devra souscrire des engagements de nature à garantir aux chaînes de télévisions indépendantes une situation toujours au moins égale à celle des chaînes qu’il éditera directement ou indirectement.

Ces engagements devront garantir aux chaînes indépendantes, dans des conditions non discriminatoires et transparentes :
– l’accès aux programmes et aux sources d’information,
– une distribution optimale,
– la visibilité au sein du nouveau plan de service,
– une rémunération qui tienne compte de leur valeur ajoutée réelle à l’offre du distributeur.

Ces principes essentiels à la viabilité économique et au développement des chaînes indépendantes devront àªtre très précisément encadrés. Le SIRTI propose qu’une « charte » durable soit instaurée entre le futur distributeur et les syndicats représentatifs des éditeurs de chaînes indépendantes.

* Berbère TV, KTO, L’Equipe TV, Liberty TV, Motors TV, Télé Melody, Trace TV